Logo UIA-HSC

Université Inter-Âges de Normandie
Antenne d'Hérouville Saint-Clair

Accueil Informations Conférences Activités Sorties Vie de l'antenne


Liste des activitÚs

 
Programme - Histoire

Année 2018-2019

Paul POUPONNOT

L’entre deux guerres 1919-1939 et les femmes en mouvement

Durant toute la durée de la guerre, les femmes ont été en mouvement. La guerre n’a pas été qu’une affaire d’hommes : elles ont soigné, travaillé ; entouré de leur affection, fils, époux… la guerre a représenté pour de nombreuses femmes un espace d’ouverture et elle est souvent évoquée comme un moment d’émancipation.
Qu’en est-il entre les deux guerres ?
Partout en Occident, des femmes luttent, exigent l’égalité civile, politique, sociale et sexuelle.

En Russie, Alexandra Kollontaï appelle «… A la place du mariage indissoluble, fondé sur la servitude de la femme, … l’union libre, forte par l’amour et le respect mutuel de deux membres… ».
En France la parution du roman de Victor Margueritte « La garçonne » entraîne un débat entre les tenants de la mère au foyer et des féministes radicales.
En Allemagne, en Grande-Bretagne, aux USA, les femmes obtiennent le droit de vote et participent à la vie politique.
Mais l’Etat veille : il nationalise le corps féminin
Les politiques natalistes incitatives et répressives (loi contre l’avortement et la diffusion des pratiques anticonceptionnelles se mettent en place (en France loi de 1920, en URSS en 1936). L’Etat fait basculer la maternité dans le domaine public.
Une société patriarcale est mise en œuvre par le régime fasciste. Le régime nazi considère l’émancipation des femmes comme de la propagande juive et exalte la représentation différenciée des hommes et des femmes : « L’homme soutient la nation, la femme soutient la famille. L’égalité des droits pour la femme consiste à ce qu’à l’intérieur de la sphère délimitée pour elle par la Nature, elle jouisse de la plus grande estime qui lui est due ».
Le régime détruit les valeurs familiales traditionnelles et place les femmes au service de la communauté ethnique du peuple allemand.
Pourtant les femmes résistent, visibles
En France elles participent au mouvement du Front Populaire.
En Espagne des femmes affluent dans le camp républicain et révolutionnaire
Autour de diverses notions :
- L’étude du rôle et de la place des femmes dans le travail, la famille, les systèmes politiques, la culture
le regard des femmes sur le danger d’une nouvelle
guerre
- L’action et les réflexions de diverses personnalités féminines telles qu’Alexandra Kollontaï, Jeanne
Humbert, Cécile Brunschvicg, Louise Weiss, Virginia Woolf, Colette
- La comparaison entre des pays européens
le rapport traditionnel entre les genres-(à la femme le foyer, à l’homme le travail qualifié) sera examiné avec cette même question que nous suivons depuis plusieurs années : comment s’est-il modifié durant l’entre deux guerres ?

Le mercredi de 10h00 à 11h30

Retour