Logo UIA-HSC

Université Inter-Âges de Normandie
Antenne d'Hérouville Saint-Clair

Accueil Informations Conférences Activités Sorties Vie de l'antenne


Liste des activitÚs

 
Programme - Philosophie

Année 2017-2018

APPRENDRE À VIVRE AVEC LES STOICIENS :
Ou comment la philosophie stoïcienne peut-elle réinventer notre vie aujourd’hui.

  Benjamin OUEDRAOGO

Tout ou presque a été dit sur la pensée stoïcienne. Tantôt considérée comme un ascétisme que quelques hommes exceptionnels peuvent se permettre, tantôt considérée comme une philosophie de marginaux associée à la figure emblématique de Diogène le Cynique qui, selon l’histoire, vivait dans un tonneau.
Le stoïcisme reste une philosophie peu connue du grand public, avec peu d’écrits et souvent des écrits assez énigmatiques. Mais l’essentiel reste résumé dans cet échange entre le roi Antigone de Macédoine et le philosophe stoïcien, Zénon de Citium :
« Je crois être au-dessus de vous par la fortune et la gloire, mais je sais que vous me surpassez infiniment par la science, la raison, et cette parfaite félicité que vous possédez. C’est pourquoi j’ai décidé de vous inviter à venir me voir, persuadé que vous ne me refuserez pas ce que je vous demande. Faites donc tout votre possible pour venir vivre avec moi, tenant pour certain que vous ne m’aurez pas seulement pour disciple, mais bien tous les Macédoniens sans exception. Car quiconque instruit le roi de Macédoine et le conduit dans le chemin de la vertu, instruit aussi et mène à la vertu par le fait même tous ses sujets. Tel est le chef, tels sont aussi le plus souvent ses subordonnés. »

Zénon lui répondit en ces termes :
« Je suis heureux que vous désiriez apprendre le vrai et l’utile, et non pas seulement l’art de conduire le peuple et de bouleverser les bonnes mœurs. Car quiconque est séduit par la philosophie, et méprise la volupté si réputée, qui effémine les âmes de tant de jeunes gens, montre de toute évidence qu’en plus de sa noblesse naturelle, il a encore une noblesse de caractère voulue. J’ajoute qu’une nature bien née qui s’exerce,
et s’attache sincèrement à son maître, arrive aisément à atteindre la vertu parfaite. Si je n’étais retenu par la vieillesse de mon corps (j’ai quatre-vingts ans), j’irais vous trouver ; je ne le puis. Mais je vous envoie quelques-uns de mes élèves, qui me valent bien par l’esprit et sont plus valides que moi. A les fréquenter vous ne serez plus inférieur à aucun de ceux qui ont atteint le bonheur parfait. »

Vivre ne suffit pas, il faut apprendre à vivre, telle est la leçon que nous donne Zénon de Citium en disant :
« ... Il vivait richement, mais il n’était pas tellement heureux, et pour de l’esprit Il n’en avait pas plus qu’un pauvre. »


Je me propose de vous entretenir sur cette philosophie de la vie très peu connue et tâcherai de montrer en quoi, aujourd’hui, le stoïcisme peut nous aider à réinventer notre vie, voire à la ré-enchanter en nous aidant à mieux vivre. Car comme l’a si bien dit le poète Athénée :

« O savants Stoïciens, combien excellents
sont Vos dogmes inscrits sur des pages
sacrées ! La vertu de l’âme est le seul bien »


Bibliographie conseillée :
Pierre Hadot La Philosophie comme manière de vivre, éd Poche – 2003
Jean-Joël Duhot Epictète et la sagesse stoïcienne, éd Poche-2003


Le vendredi de 14h00 à 16h00

Retour