Logo UIA-HSC

Université Inter-Âges de Normandie
Antenne d'Hérouville Saint-Clair

Accueil Informations Conférences Activités Sorties Vie de l'antenne


Liste des activitÚs

 
Programme - Philosophie

Année 2018-2019

L’Art : un enjeu universel ?

  Jean-Paul FERRAND

Il ne saurait être question de contester radicalement l'intérêt de l'approche que les sciences humaines proposent de l'art. L'histoire, la sociologie et la psychanalyse ont indiscutablement enrichi notre connaissance des artistes et de leurs œuvres. Toutefois, on peut craindre que ces disciplines, en focalisant leurs analyses sur les conditions socio-historiques des œuvres et sur la personnalité de leurs auteurs, n'aient largement contribué à faire perdre de vue une dimension de l'art qu'aucun authentique philosophe n'a méconnue : son universalité.

Pour éviter que l'art ne subisse un sort analogue à celui, désastreux, que Michel Onfray prétend vainement imposer à la philosophie (sa réduction à un insipide fatras d'anecdotes personnelles), il convient donc de renouer avec une approche philosophique des œuvres. Privé de cette approche, chacun risque de méconnaître ce qu'il y a de proprement artistique en elles. Et, dès lors, le sombre diagnostic qu'en 1850, Schopenhauer posait sur les relations des hommes à l'art serait confirmé : "Le public accorde son intérêt bien plus à la matière qu'à la forme ; aussi ne parvient-il jamais à un haut degré de développement. C'est au sujet des œuvres poétiques qu'il affiche le plus ridiculement cette tendance : quand il suit à la trace les intrigues réelles ou les circonstances personnelles qui ont inspiré le poète, qui finissent par devenir pour lui plus intéressantes que les œuvres elles-mêmes. Il lit plus de choses sur Goethe que de Goethe, et étudie avec plus d'application la légende de Faust que Faust. [..]. Cette prédilection pour la matière, par opposition à la forme, c'est comme si l'on négligeait la forme et la peinture d'un beau vase étrusque pour étudier les propriétés chimiques de son argile et de ses couleurs."


Le jeudi de 10h30 à 12h30

Retour