Logo UIA-HSC

Université Inter-Âges de Normandie
Antenne d'Hérouville Saint-Clair

Accueil Informations Conférences Activités Sorties Vie de l'antenne


Conférences et événements

6 octobre Peut-on faire un portrait robot de la religion ?
  M. Camille TAROT (professeur honoraire)
  Les bienfaits et les méfaits des religions restent l’un, si ce n’est le sujet le plus débattu dans nos sociétés post ou hypermodernes.
Le problème est que, si l’on sait un peu ce qu’est telle ou telle religion, on ne sait pas très bien ce qui leur mérite le terme de religion. Peut-on préciser le sens de ce dernier ? Le pari proposé est que c’est possible.
Mais comment ? En tentant de faire ce que Max Weber appelait un idéaltype ou ce qu’on appelle ici un portrait robot. Mais comment le construire ? Par une méthode du tournoi de comparaison mettant en scène ou en œuvre les auteurs qui se sont affrontés à la question.
En haut
 
13 octobre Les grands jardins à la française, genèse du raffinement
  Cécile DEHAYES
  Les travaux de Monsieur Lenôtre ne sont pas le fruit du hasard ni même l’expression d’un génie sorti du néant. Une longue tradition jardinière sui s’étend sur des millénaires, a préparé sa venue. Nous allons tracer quelques grandes étapes et voir comment son art peut être considéré comme un aboutissement absolu de la maîtrise du végétal.
En haut
 
20 octobre La mondialisation, chance ou catastrophe ?
  M. Jérôme BARBIER (formateur indépendant)
  Si, pour certains, la mondialisation peut être "heureuse", apportant des solutions aux problèmes de notre temps, elle constitue, pour d’autres, une "catastrophe" alarmante. Les analyses de notre prix Nobel d’économie, Maurice Allais, seront confrontées, lors de cette conférence, à d’autres analyses d’économistes français ou étrangers.
En haut
 
10 novembre

Médias et démocratie (2éme partie)

 

M. André LUCAS (professeur agrégé de grammaire)

  Réflexion sur le rôle des médias, en particulier de la télévision dans l’information du citoyen et dans le débat politique ;
    1° : le « médium, c’est le message », Mac Luhan, bref historique des médias et étude comparative de la spécificité de chacun ;
    2° : «  le lieu le plus obscur est toujours sous la lampe », proverbe chinois, quel rôle jouent les médias dans la formation de nos opinions et dans nos choix politiques.
En haut
 
17 novembre

Aperçu général de l’organisation juridictionnelle en France

 

M. Stéphane LAMACHE (juriste d’entreprise et doctorant en histoire)

  L'organisation juridictionnelle correspond à l'organisation des tribunaux en France, leur mode fonctionnement, les diverses strates de la Justice française. Mais de nombreux sujets devraient être abordés sur la Justice en elle-même.
En haut
 
24 novembre

Être adolescent aujourd’hui : mérites et difficultés

 

M. Fabrice LIEGARD (sociologue et praticien)

  L’adolescence n’est pas une donnée naturelle. Elle est autre chose que la puberté. Âce titre, elle a une histoire. Elle possède un versant sociologique et un versant psychique. Être adolescent aujourd’hui confère des avantages mais comporte aussi des difficultés. Pourquoi parle-t-on tant de l’adolescence aujourd’hui ? En quoi les adolescents sont-ils des analyseurs de notre modernité ?
En haut
 
1 décembre

De Gutenberg à Google : où vont les technologies numériques

 

M. Philippe LEQUESNE (ingénieur retraité)

  Contribuer à mieux comprendre en profondeur l’évolution, la dynamique, les enjeux, les acteurs et les usages des différentes technologies numériques (PC, informatique, téléphones, TV, logiciels, internet, web…) que nous utilisons tous les jours et qui bouleversent le monde depuis 50 ans.
En haut
 
8 décembre

Le développement durable : principes, enjeux et perspectives

 

M. Ezzedine HOSNI (maître de conférence à Caen)

  Le développement durable apparait de nos jours en France comme l'un des sujets les plus évoqués dans les discours politiques ou pédagogiques. Mais, outre le réchauffement climatique, quels autres aspects cruciaux pour les citoyens sont concernés par le développement durable? Quelle est l'évolution de cette notion? Quels sont ses enjeux actuels et futurs ainsi que les actions nationales et internationales entreprises pour la promouvoir?
En haut
 
15 décembre

Histoire des vins de Bordeaux

M. André CANIVET (documentaliste)

  Cette conférence portera sur les vins produits et élevés dans le seul département de la Gironde où sont concentrés parmi les plus grands vins du monde. Nous en ferons le tour mais vous donnerons avant, les clés pour comprendre ce que sont le terroir, le climat, les cépages et les façons culturales avant de vous décrire le secret des caves. Nous remonterons aussi l'Histoire de cette région où l'on fait du vin depuis si longtemps et qui échappa 3 siècles durant, au territoire national. Cela a laissé des traces. Enfin nous vous toucherons un mot des profondes mutations qui sont en train de s'opérer dans le vignoble français
En haut
 
5 janvier 2010

Les camps de concentration et d’extermination nazis : deux réalités totalement différentes ?

 

M. Thomas Fontaine (doctorant en histoire)

  Les camps nazis ont toujours été considérés de manière globale sans qu’on les différencie. Pourtant, un camp de concentration n’est pas un camp d’extermination, au sens où on le définit aujourd’hui comme « centre de mise à mort » immédiate. Pour autant, ces deux réalités peuvent se rejoindre sur un même site, comme le montre l’exemple des camps d’Auschwitz. Le fait que ce dernier lieu soit devenu aujourd’hui « le camp le plus évoqué » oblige d’autant à revenir sur la nature de ces sites, de mort.
En haut
 
12 janvier

L’épigénétique

 

M. Georges Prunus (Professeur honoraire de l'Université de CAEN (BIOLOGIE : Génétique - Ecologie) )

  La découverte des gènes et de l' ADN ont conduit à penser que notre identité et notre devenir étaient inscrits, dès notre conception, dans la séquence de nos gènes. Aujourd'hui, on assiste à la fin du " tout génétique" tandis que se développe une notion plus riche, plus ouverte et plus complexe, celle de l' EPIGENETIQUE, c'est-à-dire d'une interaction permanente entre les Gènes et leur Environnement.
En haut
 
19 janvier

Pourquoi voyage-t-on ? Histoire et anthropologie du tourisme

 

M. Ludovic LESTRELIN (maître de conférences à Caen)

  Au regard de son ampleur contemporaine et de son développement permanent, le tourisme pose cette question fondamentale : pourquoi voyage-t-on ? Car la mobilité d'agrément a ceci de spécifique qu'elle oppose à la clarté des causes des voyages nécessaires, l'opacité d'un désir : que reste-t-il du voyage quand aucune raison vitale ne l'impose ? Quel sens ont ces migrations de loisirs ? D’où vient le touriste ? Où va-t-il ? Qui rencontre-t-il ? Que cherche-t-il ?
En haut
 
26 janvier Assemblée plénière de l’antenne
  - A la Fonderie, 1 avenue du Haut Crépon, Hérouville -
En haut
 
2 février Châteaux médiévaux en Normandie orientale
  Mme Elizabeth Jacquier (chercheur indépendante en castellologie)
  Concédée par les rois francs aux chefs normands- les fameux et redoutés vikings- au cours de la première moitié du Xe siècle, la Normandie restera un territoire longtemps convoité et disputé. Au-delà des invasions scandinaves, il y a la rivalité entre les rois de France et les Plantagenêt. De ces périodes riches en événements, il subsiste dans les mémoires des traités (Pîtres, St Clair-sur Epte), des sièges, celui de Château-Gaillard (1203), des objets dans les musées, à l’image de la broderie de Bayeux et sur le terrain des châteaux, certes ruinés mais qui témoignent encore de cette civilisation passée.
Leurs remarquables vestiges jalonnent toujours ces vallées qui, par leur position géopolitique, eurent un rôle stratégique à l’exemple de la vallée de l’Epte, une zone de marche que défendaient les châteaux de Gisors, Neauphle-Saint Martin et que verrouillait la Roche-Guyon, sur la rive gauche de la Seine. De là il faudra pousser jusqu’à Lillebonne, après une longue halte à Château-Gaillard qui fit la fierté de son constructeur, Richard Cœur de Lion. Plus à l’ouest, sur le cours de la Risle, il y a Harcourt, Brionne, etc…
Au-delà de leur histoire, ces sites fortifiés offrent tout un répertoire des recherches architecturales en phase avec la défense et la résidence et des techniques de construction mises en œuvre. Ce sera l’occasion de se plonger dans ce qui fut un monde normand.
En haut
 
9 février Les femmes dans la 1ère Guerre Mondiale
  M. Nicolas LEBOULANGER (professeur d’histoire-géographie)
  Jusqu’au siècle dernier guerres, combats, batailles restaient essentiellement des affaires d’hommes. Changement profond au Vingtième siècle, avec le modèle de la « guerre totale » : c’est-à-dire des sociétés, des Etats qui mobilisent désormais l’ensemble de leurs ressources financières, économiques et humaines dans l’effort de guerre… Des combats qui n’épargnent plus les civils : bombardements de villes, occupation de régions conquises, génocides qui - par définition – concernent aussi les enfants et bien sûr les femmes…
La Première Guerre mondiale fait entrer les populations européennes dans cette nouvelle ère.
La problématique peut se diviser en deux grandes questions :
 • Quelle(s) place(s) occupe(nt) les femmes à partir de l’entrée en guerre, à l’été 1914 ?
 • Cette guerre, que l’on promettait courte mais qui durera finalement quatre ans, va-t-elle bouleverser le statut des femmes dans la société, accélérer leur émancipation ?
Pour apporter des éléments de réponse, j’insisterai d’abord sur le cas de la France, avec des exemples régionaux autant que possible. J’évoquerai aussi, en élargissant cette fois mon propos aux autres pays européens, quelques destins individuels, parfois surprenants ou insolites, de femmes espions, soldats…
En haut
 
2 mars L’économie du sport en France : une approche historique, politique et managériale
  M. Nicolas Scelles (Attaché d'enseignement et de recherche à l’Université Paris Sud 11 - Orsay)
  Le sport en France est marqué historiquement par le rôle de l’État et des collectivités territoriales. Il en découle que l’économie du sport en France ne peut être analysée sans intégrer l’intervention publique. La conférence consiste à exposer, dans une perspective historique, les relations entre le politique et l’économique dans le sport, à la base d’un management spécifique de ce secteur d’activité. Ce dernier est envisagé à travers ses deux facettes : le sport qui se pratique (et ses millions de licenciés) et le sport qui se regarde (et ses particularités économiques).
En haut
 
9 mars Jérusalem, de la réalité au mythe
  Mme Legros Huguette (professeur émérite à l’Université de Caen)
 

Jérusalem est une ville phare au Moyen Age ; c’est vers elle que marchent pèlerins et croisés. Ville emblématique du sacrifice du Christ, elle est aussi tantôt une ville à prendre, tantôt une ville perdue, aux mains des sarrasins. Or, ces marcheurs de Dieu qui aiment à décrire les villes qu’ils traversent, les cités orientales si différentes des villes européennes renoncent à tout pittoresque lorsqu’ils évoquent Jérusalem. La Ville Sainte apparaît comme un vaste reliquaire où le temps et l’espace s’abolissent. Elle est tout à la fois centre et orient du monde, clef de voûte de l’univers, ville terrestre et cité eschatologique. La réalité s’efface devant le mythe et la prière.

En haut
 
16 mars La guerre du Vietnam
  M. Emmanuel THIEBOT (historien au Mémorial)
En haut
 
23 mars Etude stylistique de la peinture fin XVIIIe à fin XIXe
  Mme Pascale FISZLEWICZ (conférencière indépendante)
  Étude stylistique de la peinture de la fin du 18e à la fin du 19e c est à dire de tous les courants picturaux qui balaient le 19e siècle dont la richesse commence avec le néoclassicisme qui avait marqué la fin du 18ème pour se poursuivre avec le romantisme lui même balayé par le réalisme, dont la forme la plus fameuse est l'impressionnisme à partir duquel naîtra le néo impressionnisme. La fin du siècle verra encore une remise en question radicale de ce moderne réalisme avec le symbolisme. Et même l'expressionnisme du 20ème siècle prendra naissance à la fin du 19ème. Il s’agit de comprendre l'essence de chacun.
En haut
 
30 mars Etude des points communs entre la construction des Etats-Unis d’Amérique et celle des Etats-Unis d’Europe
  M. Guy HOLLMAN (professeur retraité)
  L'Union Européenne tente de se construire: les parallèles et similitudes avec la construction des Etats Unis d'Amérique sont nombreux: d'abord, des problèmes d'élargissement; jusqu'où ne pas aller trop loin vers le Sud (Mexique) ou le Nord (Canada); pour nous, la Turquie? l'Ukraine, la Russie?. Ensuite des problèmes institutionnels, certaines nouvelles républiques américaines ne voulaient pas ratifier la Constitution. Encore, des problèmes monétaires et fiscaux; enfin, des désaccords culturels, économiques qui mèneront à une guerre civile extrêmement meurtrières au 19ème siècle. Nous, les Européens, n'avons hélas guère mieux fait au XXème siècle.
Pour terminer, nous verrons que les Etats-Unis d'hier, s'ils voulaient survivre face aux menaces du monde, n'avaient de choix que de mieux s'unir. Nous verrons qu'il en est précisément de même pour notre Union européenne aujourd'hui."
En haut
 
6 avril Réanimation et fin de vie (aspects actuels de la mort en milieu hospitalier)
M. Pierre CHARBONNEAU (professeur en réanimation)
En haut
 
27 avril Le peintre normand Eugène Boudin et l’impressionnisme
  Mme Michelle LE GREN-BRIEUC (conférencière)
En haut
 
4 mai La ou les mémoire(s) : perdons-nous la mémoire ?
  M. Fabrice DOSSEVILLE (maître de conférences à l’Université de Caen)
  La mémoire est une des facultés des animaux et de l'homme. Elle permet à l'esprit de conserver et de rappeler des expériences passées. Est-elle infaillible et pourquoi ? Pourquoi les problèmes de mémoire sont dont se plaignent le plus souvent les personnes âgées ? Nous décrirons comment nous pouvons étudier la mémoire, examinerons les aspects de la mémoire affectée par l’âge et nous verrons également que certaines performances mnésiques ne diminuent pas avec le temps.
En haut
 
11 mai Atelier “Mise en voix” de l’antenne d’Hérouville Saint Clair
   
En haut
 
18 mai De la carte scolaire à la scolarisation à la carte
  M. Rémi Rouault (professeur de géographie sociale à l'Université de Caen)
  Le système éducatif français est réformé de manière quasi continue depuis le début de la Cinquième République. Chaque réforme a été présentée comme visant à améliorer à la fois le niveau de formation et à assurer la démocratisation de l'accès aux études supérieures. La carte scolaire, l'un des outils mis en place dès le début des années 1960, a été conservé jusqu'à maintenant. Son abolition déjà expérimentée dans quelques secteurs scolaires devrait conduire à sa disparition d'ici quelques années.
La conférence proposera, à partir des données du Ministère de l'Éducation, un état des lieux des inégalités face à l'école à travers le constat et l'interprétation des écarts entre l'affirmation officielle de la démocratisation et les réalités scolaires. L'analyse des faits scolaires selon quelques critères - le genre, les lieux de résidence et de scolarisation, les origines familiales- permet d'affirmer l'existence de fractures scolaires.
En haut
 
25 mai Santé, précarité sociale et économique en Basse-Normandie
  M. Cédric Suriré (chargé de mission à l’Université de Caen)
  Etude des différentes facettes de la précarité en Basse-Normandie à partir de quelques grands items : la précarité financière, la précarité professionnelle, la précarité face au logement, et les liens entre santé et précarité.
Etude basée sur un travail de terrain fait entre janvier 2005 et 2006 et sur une réflexion socio-anthropologique utilisée au sein du CERREN (centre d’études et de réflexion sur les risques et les vulnérabilités).