Logo UIA-HSC

Université Inter-Âges de Normandie
Antenne d'Hérouville Saint-Clair

Accueil Informations Conférences Activités Sorties Vie de l'antenne


Conférences et événements

Réservés aux adhérents de l'antenne d'Hérouville

Les mardis à 14h30 au CLE d’Hérouville

1er octobre « Les belles infidèles » : traduire est-ce nécessairement trahir ?

M. Vincent d’Orlando (Maître de conférences en Études italiennes, UCN)

  Traducteur de plusieurs auteurs de la Littérature contemporaine italienne : Raffaele LA CAPRIA, Corrado ALVARO ou Alberto VEGEVANI, le conférencier évoquera les problèmes qui se posent à lui pour passer d’une langue à l’autre, les choix nécessaires : l’esprit et la lettre…
En haut
 
8 octobre L’art du vitrail au Moyen Âge

Mme Elizabeth Jacquier (Docteur en art médiéval)

  À l’instar de l’enluminure et de l’orfèvrerie, les vitraux émerveillent par leur scintillement chromatique. Un art qui trouve son plein épanouissement au Moyen Age dans l’architecture religieuse chrétienne en raison de sa valeur transcendantale, rappelant aux fidèles que Dieu est Lumière ! Cathédrales et églises de France, à Paris et en province, nous offrent encore de vibrants témoignages, du savoir-faire des maîtres-verriers depuis l’époque romane.
En haut
 
15 octobre Compétences précoces des bébés et « incompétences tardives » des adultes

M. Nicolas Poirel (Professeur de psychologie, UCN)

  Cette conférence a pour objectif d’exposer les découvertes en psychologie et en neurosciences qui prouvent que les bébés présentent des compétences cognitives impressionnantes (mathématiques, lois physiques…). Nous aborderons également des erreurs systématiques de raisonnement chez l’adulte qui contrastent avec les compétences précoces des bébés. Des exemples d’études scientifiques publiées au niveau international viendront soutenir les différents exemples présentés.
En haut
 
5 novembre Le nombre d’or : sa signification, son histoire, sa présence dans la nature, dans les arts et l’architecture

Mme Anick Roussière (Professeur retraitée de mathématiques)

  Quelle règle géométrique d'une inégalable harmonie se cache dans l’œuvre des plus grands peintres de la Renaissance et dans la construction de nos cathédrales ? Que peuvent avoir en commun des phénomènes naturels aussi différents que l’agencement d’une graine de tournesol, l'élégante spirale dessinée par la coquille de certains mollusques ?
Aussi incroyable que cela puisse paraître, la réponse à ces questions réside dans un simple nombre connu depuis l'Antiquité que Léonard de Vinci appela le « nombre d'or ».
En haut
 
12 novembre

Histoire d’une maladie génétique : la mucoviscidose

M. Georges Travert  (Maître de conférences et Praticien honoraire en Biologie, UCN)

 

La conscience populaire de la mucoviscidose remonte au Moyen-Âge. Lentement, cette maladie génétique est passée du statut de fatalité mortelle dès la petite enfance, à celui de maladie chronique et complexe de l'adulte. Son histoire est le reflet de celles de la médecine et de nos sociétés. L'espoir des malades et des familles continue de progresser. En France, Caen et la Normandie ont contribué à nourrir cet espoir, en inventant le dépistage néonatal qui Marquera un tournant dans sa prise en charge médicale et sociale.

En haut
 
19 novembre

Assemblée Générale des Étudiants de l’antenne

Salle de La Fonderie
Donc pas de conférence !
En haut
 
26 novembre

Bien dormir pour bien vieillir

Maison des Associations

Mme Géraldine Rauchs (Chercheuse en neurosciences, INSERM)

  L’objectif de cette conférence est de présenter le sommeil, comment il se modifie avec l’âge, ses fonctions (notamment dans les phénomènes d’apprentissage et de mémoire). Nous évoquerons aussi les travaux de plus en plus nombreux suggérant qu’un sommeil de mauvaise qualité pourrait augmenter le risque de déclin cognitif et de maladie d’Alzheimer. Enfin je présenterai les travaux que nous menons à Caen sur le bien vieillir.
En haut
 
3 décembre

Le cinéma d’animation japonais

Mme Rachèle Mazuy (Historienne)

  Le cinéma d’animation japonais est né en 1917. Il s’inspire aussi bien de la tradition de l’estampe asiatique que du cinéma occidental (français en particulier). Il reflète profondément l’histoire du Japon au cours du XXe et du XXIe siècle, se faisant aussi l’écho de la société, avec des thèmes qui mêlent tradition et modernité.
En haut

 

10 décembre

Le Louvre comme vous ne l’avez jamais vu

M. Pierre Michel Bertrand (Historien d’art)

  Une visite guidée, quelque peu anticonformiste et « politiquement incorrecte », du plus grand bazar, pardon… du plus grand musée du monde. Où l’on se rend compte que les chefs-d’œuvre ne sont pas forcément ceux qui attirent la foule. Et inversement.
En haut
 
17 décembre

Introduction au droit international humanitaire

M. François CLAVIER (Chargé de projet à la Croix-Rouge française, responsable régional Croix-Rouge française droit international humanitaire Normandie)

  Le droit international humanitaire (DIH) est appelé aussi droit des conflits armés. C’est un ensemble de règles qui, pour des raisons humanitaires, vise à protéger en temps de guerre les personnes qui ne participent pas (les civils) ou plus (les blessés et les prisonniers de guerre) au conflit et à limiter les moyens et méthodes de combat. L’exposé présente le champ d’application et les règles de ce droit.
En haut
 
7 janvier 2020

Les mots français fondés sur des noms propres

M. Claude Guimier (Professeur des Universités honoraire, UCN)

  Tout le monde sait que M. Poubelle a donné son nom à la poubelle et M. Guillotin à la guillotine. On sait moins que la Sardaigne est à la base de la sardine et du rire sardonique et que les persiennes, les yeux pers et la pêche nous viennent de Perse, linguistiquement parlant tout au moins. Ainsi nombreux sont les mots du lexique issus de noms propres de personnes (anthroponymes) ou de lieux (toponymes). On s’efforcera dans cette conférence de décrire les processus linguistiques à l’origine de ces mots du français fondés sur des noms propres.
En haut
 
14 janvier

Les sagas islandaises

Mme Laurence Rogations (Docteur en Études scandinaves)

  Trésor de la littérature médiévale, les sagas islandaises composées pour la plupart au XIIIème siècle, sont une source d'informations extraordinaire sur la société viking en général mais également sur la colonisation de l'Islande et du Groenland.
En haut
 
21 janvier

L’art vu par le cerveau

M. Renaud Coppalle (Psychologue et doctorant)

 

L’art et le cerveau
À travers l’espace et le temps, les êtres humains semblent avoir systématiquement été attirés pour ce que l’on nomme aujourd’hui le « beau » ; Est-ce pour des raisons biologiques? Nous aborderons à travers cet exposé un historique de l’intérêt des artistes pour le cerveau et des neuroscientifiques pour l’art, suivi d’un point sur les découvertes récentes sur les interactions entre cerveau et art.

En haut
 
28 janvier

Ces compositrices qui ont marqué l’histoire de la musique (XVIII-XIXème siècle)

Mme Cate Barron (Chercheuse en Études féministes et musicologue, Docteure, Département des Études Féministes, University College Dublin)

  Ces femmes qui ont marqué l'histoire de la musique ont persévéré. Malgré les instruments qu'on leur interdit, leur exclusion des institutions, un manque de soutien et les rumeurs qui mettent en doute leurs compétences, elles composent !
Elles composent, se voient reconnues par les récompenses les plus enviables et deviennent, pour certaines, célébrissimes en leur temps.
Extraits de musique et portraits de dix compositrices.
En haut
 
4 février

Les plantes sauvages du Calvados

M. Patrick MARTIN (guide botaniste et conférencier)

  Présentation des espèces les plus communes du département.
Celles que tout le monde a déjà croisées au détour d’un chemin creux, au bord d’un ruisseau, en forêt, etc.
L’accent sera mis sur leurs propriétés médicinales et gustatives.
Pour clore la séance, nous profiterons d’un petit florilège des plantes les plus remarquables tant par leur degré de rareté ou leur statut de protection que par la beauté et la richesse des formes qu’elles nous offrent.
En haut
 
11 février

Pas de Conférence, l'amphi du CLE n'étant pas disponible

En haut
 
3 mars

Fake news, complotisme, désinformation : de quoi parle-ton exactement ?

Mme Elsa Jaubert (Maître de conférences en Études germaniques, UCN)

  Depuis la campagne électorale américaine de 2016, le débat public autour des "Fake News" s'intensifie - on parle même de « post-vérité » -, on dénonce les manipulations de l’information et les ingérences étrangères, le complotisme, on légifère, on en appelle à l’éducation et à l’esprit critique des citoyens. Mais de quoi parle-t-on exactement ? Quelles sont les caractéristiques des infox (le terme français officiellement retenu pour traduire Fake News), et quels sont leurs rapports avec le discours politique ? Pourquoi sont-elles partagées, et dans quelle mesure peuvent-elles être utilisées comme des outils de propagande ? Nous proposerons ainsi un point sur leur nature, leur fonction, le rôle des réseaux socio-numériques dans leur diffusion, leur efficacité, et bien évidemment les moyens de lutter contre leur propagation.
Cette conférence s’appuie sur les activités en cours dans le cadre du groupe de travail « Surveillance et manipulation des goûts et des opinions » que je coordonne au sein du Centre Internet & Société, dans la lignée du programme « PandHeMic (Propagande : héritages et mutations contemporaines) ».
En haut
 
10 mars

Développements récents en médecine nucléaire

M. Dominique Durand (Directeur de Recherches au CNRS)

  L’exposé se propose de décrire les principales techniques d’imagerie et de traitement des tumeurs utilisant des rayonnements ionisants. Les progrès les plus récents, notamment en matière d’hadronthérapie, seront présentés, en particulier le programme de recherche et de traitement auprès du centre CYCLAD situé sur le plateau Nord de l’agglomération caennaise.
En haut
 
17 mars

Géopolitique de l’Iran : une renaissance compromise par la politique des grandes puissances

M. Jean-Pierre Diguet (Professeur agrégé de géographie)

  Au carrefour entre l’Occident et l’Orient, la Perse a longtemps dominé le Moyen Orient en développant une civilisation remarquable. La révolution islamique de 1979 s’est appuyée sur le nationalisme iranien et l’embargo initié par les occidentaux a privé le pays d’une intégration dans le système monde. Les accords de Vienne de 2015 devaient consolider l’évolution positive du régime. Mais la politique agressive des Etats-Unis a favorisé le retour au Parlement (en février 2020) d’une majorité conservatrice.
- Pour info : le plan de la conférence : 2500 ans d’histoire de la Perse : la construction d’une forte identité iranienne appuyée sur le chiisme
- Une société soumise à la dictature islamique et à l’embargo imposé par les américains et leurs alliés.
- Les 3 axes de la géopolitique iranienne peuvent-ils être remis en cause par la dénonciation des accords de Vienne de 2015 et l’embargo américain.
En haut
 
24 mars

Du Titanic au Costa Concordia

M. Georges Géronde (Officier de marine)

 

L’histoire du Titanic n’a pas pris une ride depuis plus d’un siècle. Mon propos n’est pas de raconter l’histoire du naufrage mais plutôt d’en analyser les causes pour voir si cela est encore possible aujourd’hui. Si lourd qu’il soit, son bilan de plus de 1500 victimes n’est pas exceptionnel et le monde a connu depuis lors des naufrages plus meurtriers.

En haut
 
31 mars

Panorama et spécificités de la littérature irlandaise

M. Bertrand Cardin (Professeur en Études irlandaises, UCN)

  À quatre reprises, le Prix Nobel de Littérature a été décerné à des écrivains irlandais : Yeats, Shaw, Beckett et Heaney. Outre ces auteurs internationalement reconnus, il convient de rendre justice à de nombreux écrivains de talent qui font de « l'île des saints et des érudits » un des hauts lieux de la culture occidentale. Cette conférence présente un panorama chronologique et synthétique de la littérature irlandaise. Elle se focalise sur quelques grandes figures, met en valeur les spécificités de cette littérature, et aborde quelques ouvrages emblématiques afin de montrer dans quelles mesures ces derniers s’inscrivent ou non dans une tradition.
En haut