Logo UIA-HSC

Université Inter-Âges de Normandie
Antenne d'Hérouville Saint-Clair

Accueil Informations Conférences Activités Sorties Vie de l'antenne


Voyage en Hongrie

du 2 au 9 juin 2009

      "Jo napot !"
Voyage merveilleusement réussi : culturel, ludique, émouvant … "superbe récréation" de 8 jours avec un charmant "Maître d’école" Krisztian qui va nous révéler dans un français émaillé d’humour et truffé d’anecdotes, le cœur de la Hongrie et des Hongrois. Un passé tumultueux a façonné la Hongrie jusqu’en 1989 où la République est proclamée.
En 2004, elle entre dans l’Union Européenne.

Budapest est une ville gaie, animée. Nous tombons sous son charme !! Certains quartiers sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, profusion de sites admirables et symboliques (le Parlement, la grande Synagogue, le Bastion des pêcheurs, le Pont des Chaînes, le Saule pleureur aux feuilles d’argent, etc.)
Nous marchons souvent le nez en l’air pour admirer les façades néogothiques, néo-renaissance, néo-baroques et Art Nouveau. Les édifices récemment restaurés font ressortir la noirceur de certains bâtiments, vestiges de l’occupation soviétique.
Nous quittons Budapest pour la boucle du Danube :
- Esztergom, face à la Slovaquie.
- Visegrad avec son mini " Musée Grévin ".
- Szentendre et l’œuvre de Margit Kovacs (son musée est le plus visité de Hongrie).
- Kecskemét, capitale de l’Art Nouveau (accueil et discours du maire, agrémenté d’une petite bouteille de Palinka ! alcool d’abricot).
- Mini croisière en voilier sur le lac Balaton avec champagne s’il vous plaît !! (Ah ! le doux temps de la retraite.)

Un peu de frivolités !! Soyons fous ! À Budapest c’est possible :
- Bains chauds à Széchenyi, en plein air, juste le temps de passer d’une eau à 40° à une eau à 20° et de se frotter le corps avec de la glace pilée (torture à la hongroise !!).
- Repas typiques dans les "Czardas" : goulache, plats parfumés au paprika arrosés de Tokaji ou d’Egri Bikaver, mille-feuilles aux pommes, pogasca (petits pains salés)…
- Emplettes aux Halles Centrales : Salami, Palinka, œufs peints, broderies, foie gras (Eh oui ! aussi bon que chez nous paraît-il ? !) …
- Descente vertigineuse vers le Métro Rétro.
Hélas ! Mardi matin, le cœur n’y est plus, c’est la larme à l’œil que nous quittons Budapest et Krisztian qui nous a transmis l’amour de son pays.

Viszontlatasra ! Au revoir !